• Le classement des courtiers

     

    Accueil

    Les courtiers seniors ou les professionnels 

     

    Lorsqu’on parle de ressources humaines, il y a toujours des personnes disposant d’une forte expérience et de connaissance en un sujet bien déterminé. Ces personnes catégorisées sont alors connues aussi comme professionnels. Dans le rachat de credit les courtiers suivent aussi cette catégorisation. Il y a d’un coté les courtiers professionnels et de l’autre coté il y a les courtiers qui viennent tout juste d’être intégré dans le système.  

     

    Qu’il soit junior ou senior, l’attribution principale reste toujours l’accompagnement, l’assistance et renégociation pour le compte d’un emprunteur. Cependant, le courtier senior est très apprécié du fait qu’il a déjà une expérience considérable dans la présentation du dossier de rachat de pret. Il maîtrise tout à fait le terrain de jeu et connait très bien les enjeux du métier ainsi que les limites et les astuces à conseiller pour les emprunteurs.  

     

    Les courtiers juniors ou les nouvellement intégrés 

     

    Chaque personne nouvellement intégrée dans le système est reconnue catégoriquement comme courtier junior. Ce dernier peut tout à fait être opérationnel après l’octroi de son diplôme. Cependant, chaque courtier junior doit être encadré par un courtier senior jusqu’ à ce qu’il arrive à traiter convenablement les cas de rachat de prêt qui se présentent. Ce suivi a été intégré du fait que les cabinets d’étude et les courtiers eux même sont conscients qu’une erreur considérée comme insignifiante peut engendrer beaucoup de problèmes sur le compte d’un emprunteur. En plus, cette directive est faite dans le but de détacher les préférences du courtier junior. En effet, s’il aura l’habitude de présenter une offre de rachat credit locataire, il aura du mal à s’en sortir face à un emprunteur qui nécessite un rachat credits proprietaire.  

    Dans toutes procédures de rachat de crédit ou de redressement financier, il est vrai que les courtiers sont indispensables. Mais avec le doute qui pourrait se manifester, vu que l’on a pu classer ces courtiers dans deux catégories différentes, il faudrait approcher les responsables bancaires ou demander l’avis des personnels des organismes de prêt. Après cela, on peut en être sure de notre agissement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :